Articles

It's a free world : chronique du libéralisme

En nous montrant comment Angie, victime du système, va en devenir une complice active, il s'agit pour Loach et son scénariste Paul Laverty, de nous montrer que "chacun a ses raisons", et de nous pousser à nous interroger sur nos propres limites morales mises à l'épreuve par le libéralisme.

Suivez-nous